7500 postes sauvés pour l'armée

Publié le par Mathieu Lefort

7500 postes sauvés pour l'armée

Etant donné les récents événements qui ont frappé la France ces dernières semaines, le chef de l'Etat, François Hollande, a décidé en Conseil de Défense ce 21 janvier de "réduire de 7 500 les déflations d’effectifs prévues pour le ministère de la Défense sur la période de 2015 à 2019 par la loi de programmation militaire, dont 1 500 dès l’année 2015"

En clair, au lieu de 34.000 suppressions de postes prévus d'ici à 2019 par les deux dernières loi de programmation militaire, il n'y en aura finalement que 26.500 soit 18.300 postes sur les quatre prochaines années.

Cette réduction du nombre de postes supprimés intervient alors que la décision a été prise de déployer 10.500 soldats sur le territoire national dans le cadre du plan Vigipirate. L'Exécutif vient de se rendre compte (ou pas) qu'il n'est plus possible pour l'armée de remplir correctement ses missions si le nombre de soldat diminuait encore et encore. Ce n'est pas comme si de nombreuses personnes sensibles aux affaires militaires le disaient depuis longtemps.

Cette réduction est en tout cas une première victoire mais elle est de loin suffisante. En effet, le déploiement important de troupes en métropole pour Vigipirate aura nécessairement des répercussions sur les autres missions en cours ou sur l'entraînement des soldats. A noter qu'en plus du problème des effectifs qui se pose, cette opération Vigipirate révèle de nombreuses carences auxquelles l'armée doit faire face de plus en plus souvent, en exemple : la rareté des logements militaires suite aux nombreuses ventes de casernes. Ainsi, l'Etat-Major a eu bien du mal à trouver un endroit pour loger chacun des 10.000 militaires de l'opération.

Enfin de nombreuses interrogations se cachent derrière cette annonce. D'où l'argent sera t-il ponctionné pour répondre à cette réduction de la déflation des effectifs alors même que le budget est officiellement "sanctuarisé" (1) ? Et nous n'avons toujours pas de certitudes quant aux "ressources exceptionnelles" de l'année 2015...

(1) On parle de 500 millions supplémentaires pour la Défense, information non confirmée pour le moment.

Publié dans France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article