Le Dupuy-de-Lôme revient en mer noire pour la quatrième fois

Publié le par Mathieu Lefort

Le Dupuy-de-Lôme revient en mer noire pour la quatrième fois

Le Dupuy-de-Lôme, navire collecteur de renseignement de la Marine Nationale, entre pour la quatrième fois en mer noire depuis le début de la crise en Ukraine.

Le bâtiment a traversé le détroit du Bosphore le 16 août dernier. Les précédentes visites du bâtiment en mer noire ont été conduites du 10 au 30 avril, du 14 au 29 mai et enfin du 16 juin au 5 juillet. En vertu de la convention de Montreux, les navires de guerre des Etats non riverains ne peuvent rester plus de 21 jours au maximum dans ces eaux. Cependant, il semblerait que cette limite soit, parfois, illégalement franchie par des bâtiments américains*.

Le Dupuy-de-Lôme n'est pas le seul bâtiment de renseignement de l'OTAN a venir naviguer en mer noire. Récemment, le navire italien Elettra (A5340) s'y trouvait. Sans compter, les multiples bâtiments de guerre conventionnels.

Étudié et optimisé dans le but de répondre aux besoins du renseignement à partir de la mer, le Dupuy-de-Lôme est mis à la disposition de la direction du renseignement militaire (DRM)**.

* La voix du Nord

** Marine Nationale

Image ©Marine Nationale - Le Dupuy-du-Lôme

Publié dans France

Commenter cet article