BAE Systems finalise son offre pour le programme britannique de frégate Type 26

Publié le par Mathieu Lefort

BAE Systems finalise son offre pour le programme britannique de frégate Type 26

BAE Systems est en train de finaliser son offre pour la construction d'une nouvelle génération de frégates et commence à en délivrer les détails au Ministre de la Défense britannique.

La Royal Navy possède aujourd'hui 13 frégates de Type 23. Les plus anciennes atteindront bientôt les 30 ans d'âge. Il faut donc commencer à les remplacer. Le gouvernement anglais avait ainsi demander à BAE Systems en 2010 de développer une offre sur quatre ans qui puisse répondre à la demande du Mod. Soit la construction de 13 frégates nouvelle génération de Type 26 pour un total de 6.6 milliards de dollars (environ 5 milliards d'euros) destinées à remplacer les 13 frégates de Type 23. La mise en service du premier bâtiment est attendue au plus tard pour 2021.

L'architecture théorique de la future frégate est pour le moment fixée à 6.000 tonnes pour 148.5 mètres de long et 20 mètres de large. D'une vitesse de 28 nœuds, la frégate est étudiée pour des missions de lutte anti-sous marine. Elle pourrait être armée de 48 VLS pour missiles CAMM (mer-air) et 16 VLS pour missiles de croisière mais également d'un canon de 30 mm, de tubes lance-torpilles et de divers canons d'auto-défense de type 30mm et Miniguns.

Cependant, s'il paraît logique de remplacer la totalité des 13 frégates de Type 23, la décision de construire 13 nouvelles frégates de Type 26 n'est pas arrêtée. Elle le sera à la fin de l'année 2014 en fonction de la situation budgétaire.

Mais surtout, le vote sur la question de l'indépendance de l'Ecosse le 18 septembre prochain est une date clé pour le projet Type 26. Si le oui l'emportait, cela pourrait retarder sensiblement le projet.

Image ©BAE Systems - le dernier design en date de la future frégate de Type 26

Publié dans Angleterre

Commenter cet article