La Direction Générale de l'Armement a lancé un appel d'offres pour le VBMR et L'EBCR

Publié le par Mathieu Lefort

La Direction Générale de l'Armement a lancé un appel d'offres pour le VBMR et L'EBCR

Enfin ! Selon LesEchos.fr, le ministère de la Défense a envoyé un appel d'offres à Nexter, Renault Trucks Defense et Thales pour les véhicules VBMR et EBCR dans le cadre du programme de modernisation de l'armée de Terre appelé Scorpion.

Ces véhicules sont destinés à remplacer le Véhicule de l'Avant Blindé (VAB), les anciens Sagaies et les AMX 10-RC.

Pour le VBMR, selon la loi de programmation militaire 2014-2019, 2080 véhicules doivent être commandés sur la période et un total de 92 véhicules seront livrés avant fin 2019. Concernant l'EBCR, 248 véhicules doivent être commandés pour une livraison post-2019.

LesEchos.fr pointe du doigt dans son article la discrétion dont fait preuve la Direction Générale de l'Armement (DGA) pour son appel d'offre. Selon le journal, la France invoque l'article 346 du traité européen qui autorise les pays membres à privilégier leur industries nationales lorsque se présente des enjeux de souveraineté nationale. Seulement, cet usage pourrait être quelque peu abusif notamment pour le VBMR qui est un simple véhicule de transport de troupe faiblement armé. Genre de véhicule produit en grand nombre un peu partout dans le monde.

Mais le but caché (?) est de protéger le trio d'industriels qui souffrent (au moins Renault Trucks Defense et Nexter) d'un carnet de commande peu rempli.

C'est en tout cas une bonne nouvelle qui confirme les remplacements futurs du VAB et des Sagaies.

Commenter cet article